En bref Universtié de Tianjin

  L’Université de Tianjin est une université clé nationale dirigée directement par le Ministère de l’Education. Elle s’appelait à l’origine l’Université  Beiyang qui avait été fondée le 2 octobre 1895 et était la première université moderne de Chine reconnue au monde pour sa devise de  « Rechercher la vérité dans les faits », son esprit d’ « être rigoureux dans les recherches» et sa tradition de  « Dévotion patriotique ». Elle a été renommée par l’Etat l’Université de Tianjin en 1951 et qualifiée ensuite de l’une des 16 premières universités clés nationales approuvées par le Comité Central du Parti Communiste Chinois en 1959. L’Université est aussi une des premières universités importantes dans les  « Projet 211» et  « Projet 985» nationaux et se trouve parmi les établissements classe A du projet national de la  « Construction des universités  au premier rang mondial ».

  Les principaux dirigeants du Parti et de l’Etat comme Mao Zedong, Zhou Enlai, Deng Xiaoping, Jiang Zemin, Hu Jintao et Xi Jinping ont visité l’Université et bien prêté leur intérêt et leur soutien au développement universitaire. Avec les efforts inlassables des étudiants et enseignants-chercheurs depuis longtemps, l’établissement est devenu une université mondialement reconnue du type de recherche de haut niveau par rapport aux enseignants réputés, aux spécialités spécifiques, à la pédagogie et à la recherche académique de meilleure qualité du pays. Le campus Rue Weijin occupe au total 1 400 000 m² dont  1 380 000 m² pour la surface bâtie et 836 000 m² pour les bâtiments d’enseignement et de recherche. Le campus est tellement beau et propre qu’on le qualifie d’université de jardin où  les bégonias épanouis attirent dix mille visiteurs à la mi-avril chaque année. Sur le campus Rue Weijin se situe deux bibliothèques avec une surface totale d’environ 26 000 m², si on prend aussi en compte la bibliothèque de 43 000 m² sur le campus Beiyang, la capacité totale de la collection de livres atteint approximativement à 3 000 000 livres, cela ne contient pas encore les autres 14 500 matériels audiovisuels ou micro documents et 86 bases de données électroniques. Le campus Beiyang occupe 2 436 000 m² dont 1 300 000 m² pour les bâtiments, actuellement la première étape de construction pour 900 000 m² a été achevée et mise en utilisation en septembre 2015. Ce campus transmet le paysage riche et élégant de l’époque de Beiyang et le mélange avec une moderne ambiance sage et harmonieuse.

  Le nombre du personnel d’enseignement et d’administration est de 4 727, dont 5 académiciens de l’Académie des Sciences de Chine, 7 académiciens de l’Académie d’Ingénierie de Chine, 92 savants sélectionnés dans le « Plan national de Mille Talents », 219 sélectionnés dans le « Plan de Mille Talents » de Tianjin, 62 professeurs spéciaux et professeurs invités ayant le titre de « Savants du Plan Changjiang », 17 scientifiques en chef de « 973 », 44 boursiers du Fonds national pour les jeunes experts distingués,  45  lauréats du « Fonds national des sciences pour les jeunes excellents », 27 talents pilotes du  « Plan national de Dix Mille Talents » , 8 jeunes talents éminents du « Plan de Dix Mille Talents », 846 personnes d’enseignement et d’administration ayant le titre de fonction d’ingénieur supérieur, et 779 professeurs. L’Université a actuellement 33 159 étudiants inscrits à plein temps, dont 17 724 en cycle Licence, 11 410 en cycle Master, 4 025 en cycle Doctorat.

  L’Université a pour but de former les talents innovants éminents de meilleure qualité. Elle insiste sur l’idée pédagogique de « Pédagogie scolaire spéciale, Cours de meilleure qualité, Enseignement de haut niveau » et s’en tient à la conception éducative et pédagogique de « Formation de l’homme au-dessus de tout, Pédagogie en priorité, Qualité en premier lieu ». L’établissement donne les formations générales aux étudiants, renforce sans cesse la capacité pédagogique pour le premier cycle, développe énormément la pédagogie pour le deuxième cycle, si bien qu’il établit un système éducatif et pédagogique adapté à l’édification économique de la nouvelle ère et au besoin du développement social. L’université compte 6 lauréats du Prix national des maîtres enseignants, 9 groupes pédagogiques nationaux, 42 cours nationaux excellents, 6 cours nationaux démonstratifs d’enseignement bilingue, 6 projets d’essai nationaux de la réforme générale des spécialités, 10 zones nationales expérimentales innovantes de la formation des talents, 27 manuels scolaires du Douzième Plan quinquennal national (participation à l’édition de deux manuels), 12 centres éducatifs nationaux des travaux pratiques, 7 centres démonstratifs nationaux de la pédagogie expérimentale, 3 centres pédagogiques nationaux d’expérimentation en simulation, une base éducative pour la qualité culturelle des étudiants en premier cycle, une faculté nationale démonstrative du logiciel, une base nationale de la formation des talents en circuit intégré, 4 bases nationales démonstratives de la formation coopérative en spécialité de Master. Elle est une des premières universités du “Programme national d’expérimentation innovante des étudiants en premier cycle”. Le taux d’emploi des nouveaux diplômés se place toujours au premier rang parmi les universités du pays, il dépasse 98,59% pour les diplômés de 2017.

  L’organisation des disciplines s’appuie sur les spécialités technologiques et les intègre avec les spécialités scientifiques, se complète avec le développement coopératif  des disciplines de l’économie, de la gestion, des lettres, du droit, de la médecine, de l’éducation, des arts et de la philosophie. Il existe actuellement 64 spécialités en premier cycle, 37 et 28 stations des spécialités du premier niveau en Master et en Doctorat respectivement, 23 stations mobiles des recherches scientifiques en Post-Doc. Au cours de la quatrième évaluation nationale des disciplines, 25 disciplines du premier niveau de  l’Université de Tianjin y participent  dont 14 sont classées dans la catégorie A avec le génie chimique et technologie dans A+, 4 disciplines dans A (2% - 5%), 9 disciplines dans A- (5% - 10%). Par rapport au résultat de la troisième évaluation, le nombre des disciplines qui entrent dans les premiers 5% augmente de 3, celui des disciplines dans les premiers 10% augmente de 8. Le nombre des disciplines dans les premiers 1% d’ESI est de 8 dont 3 dans les premiers 0,1% d’ESI. Le « Centre Innovant et Coopératif de Chimie et d’Industrie Chimique de Tianjin » organisé et établi par l’initiateur, Université de Tianjin, a été authentifié par le Ministère de l’Education en 2013, et il est devenu un des 14 premiers centres nationaux innovants et coopératifs de 2011.

  L’Université dispose d’une base solide sur la recherche scientifique. Elle se focalise toujours sur la demande stratégique nationale et des domaines d’avant-garde des sciences et techniques du monde entier de sorte qu’elle a obtenu des fruits abondants qui comprennent 4 laboratoires clés au niveau national, 4 laboratoires nationaux d’ingénierie, 1 centre national de recherche de la technologie d’ingénierie, 3 centres nationaux de recherche d’ingénierie, 3 bases nationales de coopération de technologie internationale, 8 laboratoires clés du Ministère de l’Education, 5 centres de recherche d’ingénierie du Ministère de l’Education, 23 laboratoires clés de Tianjin, 27 centres d’ingénierie de Tianjin, 22 bases des coopérations internationales de Tianjin, 3 groupes de recherche innovante du Comité National de Fonds des Sciences Naturelles, 12 équipes d’innovation du Ministère de l’Education et une équipe d’innovation des technologies de la défense nationale. La capacité de recherche universitaire est devenu de plus en plus forte en 2017, 4 résultats de recherche ont gagné le Prix national des sciences et technologies, 4 résultats de recherche ont gagné le Prix excellent des recherches scientifiques des établissements supérieurs, 32 résultats de recherche ont remporté le Prix des sciences et technologies de Tianjin, 6 brevets d’invention ont remporté le Prix de brevets de Chine, 6 brevets d’invention ont reçu le Prix de brevets de Tianjin. Le budget de recherche scientifique a réalisé une croissance régulière en 2017, le financement de recherche reçu est au total de 2,67 milliards RMB, 15 projets de recherche ont été approuvés comme projets clés, ce qui figure parmi les premiers des universités du pays, un projet approuvé comme projet spécifique important national des sciences et technologies, 345 projets approuvés comme les projets du Fonds National des Sciences Naturelles, 68 projets approuvés comme les projets du Fonds des Sciences Naturelles de Tianjin. Les sciences humaines et sociales se sont graduellement développées. La quantité des projets approuvés est augmentée, les domaines de recherche se diversifient, 14 projets sont approuvés comme les projets du Fonds National des Sciences Sociales, 4 groupes de réflexion sont sélectionnés comme ceux de source pour l’Index des Groupes de Réflexion de Chine (Chinese Think Tank Index). Selon les données publiées en 2017 par CITIC, 3 095 articles issus de notre université sont inclus dans SCI et 3 617 articles inclus dans EI en 2016. Selon les données de la bibliothèque universitaire, 3 531 articles universitaires sont inclus dans SCI en 2017. L’industrie des S&T universitaire se développe vigoureusement. En 2017, 4 accords de coopération des S&T ont été signés avec des provinces, villes et arrondissements et 10 nouvelles organisations des recherches coopératives d’entreprises-universités ont été créées, dont le nombre a actuellement atteint au total 66. L’Université va renforcer la coopération profonde des S&T avec les arrondissements, avancer les constructions à distance pour la Faculté de Recherche des Technologies de pointe de l’Université de Tianjin (Wuqing), l’Institut des Technologies de Binhai,  l’Institut du Génie Océanique de Qingdao et l’Institut de Shandong, servir le développement local au niveau économique  et social.

  Durant 122 ans après la fondation de l’Université de Tianjin, elle a formé plus de 200 mille diplômés à haut niveau pour le pays, a donné une contribution ineffaçable pour la création du système d’industrie moderne et le développement contemporain social et économique. Les grandes personnes comme le pionnier de révolution Zhang Tailei, l’économiste Ma Yinchu, les diplomates Wang Chonghui et Wang Zhengting, le mathématicien Qin Fen, le poète Xu Zhimo, les hommes méritants des « Deux Missiles Un Satellite » Wu Ziliang et Yao Shuren, l’homme des affaires de Hong Kong Rong Zhijian avaient tous étudié ici. Le juriste Zhao Tianlin, le spécialiste de pont Mao Yisheng, le mécanicien Liu Xianzhou, l’expert d’industrie chimique Hou Debang, le spécialiste hydraulique Zhang Hanying, le physicien Zhang Guofan, l’éducateur Li Shusen avaient tous enseigné ici. Selon des statistiques incomplètes, il y a environ 60 académiciens et 50 présidents universitaires venant de nos anciens étudiants. Depuis la fondation de la République populaire de Chine, l’Université a formé une série de cadres dirigeants supérieurs et des centaines de responsables et  d’ingénieurs en chef des entreprises géantes nationales. Il faut noter que nos dizaine d’anciens élèves ont pris en charge la construction des stades pour les Jeux Olympique de Beijing 2008,  par exemple, M. Cui Kai, directeur général du projet olympique de l’Institut d’architecture de Chine ; M. Li Xinggang, concepteur général du côté chinois du Nid d’oiseau -- Stade national ; M. Zhao Xiaojun, concepteur général du côté chinois  du Cube d’Eau -- Centre National de Natation.

  L’Université met l’accent sur la coopération et l’échange internationaux, il y a 3 046 étudiants étrangers venant de 140 pays et régions. Elle a déjà signé des contrats avec 210 universités, organisations de recherche et entreprises de 42 pays et régions. Elle a créé 3 Instituts Confucius qui sont ceux de Bratislava en Slovaquie, de l’Université du Queensland en Australie et de Côte d’Azur en France.

A l’entrée du nouveau siècle, l’Université a fixé le but global et la stratégie du développement de « Trois Etapes», soit de se faire un établissement mondialement reconnu de haut niveau, de devenir une  université générale, de recherche, ouverte et internationale au premier rang mondial  au milieu du siècle.

  (la mise à jour le 31 décembre 2017)